Comment vaincre l’hyperphagie nocturne (trop manger la nuit) ?

Considérée comme un trouble du comportement alimentaire, l’hyperphagie nocturne peut rapidement devenir problématique.

Cette forme de boulimie se manifeste par un désir permanent de grignoter pendant la nuit.

Dans certains cas, les hyperphagiques sont également somnambules, d’où la difficulté à gérer ce mal.

Comment vaincre l’hyperphagie nocturne (trop manger la nuit)

Voici la meilleure approche pour vous débarrasser de cette habitude handicapante.

Trouver la source de l’hyperphagie nocturne

Le premier pas vers la guérison consiste à identifier les raisons pour lesquelles vous êtes hyperphagique.

Cette forme particulière de trouble du sommeil est d’ailleurs liée à de nombreuses causes.

Généralement, les spécialistes les répertorient en deux grandes catégories.

Il s’agit des sources physiques et des raisons physiologiques.

L’origine physique

Dans le premier cas, l’hyperphagie nocturne est souvent due à un trouble du métabolisme.

L’état diabétique par exemple, entraîne l’hypoglycémie du patient.

En effet, le faible taux de sucre dans le sang entraîne un besoin récurrent d’énergie.

Le cerveau réagit à cette sollicitation d’où la sensation de faim nocturne.

La cause physiologique

En ce qui concerne les origines physiologiques, il peut s’agir d’un épisode d’anxiété, d’un stress post-traumatique ou de la dépression.

Les différentes sautes d’humeur inhérentes à cet état perturbent le sommeil du patient.

N’ayant pas d’autres solutions, il se sert de la nourriture comme d’une échappatoire.

Le régime pour maigrir

L’une des véritables raisons d’une boulimie nocturne est liée aux régimes de perte de poids.

La plupart du temps, les personnes qui suivent une diète pour maigrir s’imposent de nombreux interdits.

Cette restriction cognitive peut être accompagnée d’une volonté insuffisante.

Dans ce cas de figure, les pulsions alimentaires prennent le dessus la nuit.

Adopter un traitement adapté

Lorsque vous arrivez à établir un diagnostic pertinent, les solutions arrivent naturellement.

La solution médicale

Lorsque l’origine de votre hyperphagie est physique, vous devez consulter un médecin.

Le recours à un traitement médicamenteux est alors indiqué.

La plupart du temps, il s’agit d’une médication par insuline lorsque le diabète est diagnostiqué.

Si par contre, vous êtes un ancien diabétique, le spécialiste procède à un ajustement de votre traitement à l’insuline.

La psychothérapie

Pour une hyperphagie nocturne d’origine physiologique, la solution est psychothérapeutique.

La mise en place d’un traitement cognitivo-comportemental est ainsi conseillée.

À travers les échanges entre le patient et son spécialiste, le trouble du comportement alimentaire peut être supprimé.

L’éducation alimentaire

Quand l’hyperphagie nocturne est issue d’une pulsion alimentaire incontrôlée, le comportement alimentaire est à analyser.

Le patient doit donc refaire son éducation alimentaire pour être en adéquation avec les besoins de son corps.

Le régime alimentaire doit être revu avec un diététicien afin qu’il soit le plus complet possible.

Par ailleurs, le fait de varier son alimentation et de se faire plaisir de temps à autre a un impact positif sur le comportement.

En étant rassasié et comblé au cours de la journée, l’hyperphagique n’aura plus à se cacher pour manger la nuit.

Intégrer l’insomnie dans l’équation

Lorsque l’équation est analysée dans le sens inverse, il est possible d’identifier l’insomnie comme étant liée à la boulimie.

Les difficultés à trouver le sommeil ou à se rendormir conditionnent en effet l’insomniaque à l’hyperphagie.

Lorsque la nourriture améliore cette situation, le patient a tendance à en faire une habitude.

Pour retrouver un sommeil apaisé et se débarrasser de la boulimie, il convient de ne pas recourir aux somnifères.

Loin d’être une solution, ce comportement tend à aggraver la situation.

Vous pouvez ainsi devenir somnambule et hyperphagique.

La meilleure solution dans ce cas reste la thérapie cognitive.

Il est également possible d’y associer une activité physique relaxante.

Le yoga et la méditation en pleine conscience sont dès lors envisageables.

Retenir l’essentiel

En définitive, l’hyperphagie nocturne tire son origine de plusieurs facteurs qu’il convient d’analyser.

Au-delà des solutions susmentionnées, il existe des comportements simples qui favorisent une guérison rapide.

En ayant une bouteille d’eau à proximité du lit, il est possible d’atténuer la sensation de faim.

Par ailleurs, il est possible de ranger le frigidaire autrement.

En effet, les aliments faibles en glucides et lipides minimisent l’impact de la boulimie.

Vous pouvez avoir plus d’infos sur therapeutesmagazine.com.


Articles connexes :

Comment soigner l’incontinence urinaire chez la femme ?

Nez bouché et respiration difficile : comment faire ?